eCaviste engagé dans des vins libres, Tous choisis et surtout Très bons ! Livraison chez vous en 48h à partir de 11€, Gratuit à partir de 300€ d'achats

CHÂTEAU DE LAVERNETTE

Cette semaine, nous sommes heureux de vous présenter le Château de Lavernette de la famille de Boissieu, vignerons depuis 13 générations à la frontière du Mâconnais et du beaujolais. Magnifique domaine converti bio depuis plus de 10 ans, il produit je cite "des vins de haute-qualité, les plus naturels et purs possibles", nous ne pouvons que confirmer. A l'honneur cette semaine deux belles cuvées :  le Bourgogne blanc, un chardonnay d'exception, un vin à dégainer à toutes occasions et le Beaujolais Leynes Jadis, un gamay de compèt, vinifié à l'ancienne, complexité, rondeur, élégance, sur un poisson, une viande, une volaille, aucun soucis, ça ripaille. Le rapport qualité/ prix est imbattable sur ces deux grands vins du Macônnais.             

Le Domaine

Les terres et la maison de Lavernette, propriété des moines de l’abbaye de Tournus devinrent la seigneurie de Lavernette en 1596. Les vignes faisaient déjà partie de ses biens et à cette époque, existait un « tinailler » (chais) renfermant deux pressoirs et quatre grandes cuves. De nos jours la propriété du Château de Lavernette, située au carrefour du Mâconnais et du Beaujolais sur les communes de Chaintré et de Leynes appartient à la famille de Boissieu, descendant de la famille de Lavernette.

Depuis 2007, Xavier, le fils de Bertrand et Anke, et Kerrie sa femme, travaillent sur le domaine familial en alliant leurs qualités, expériences et connaissances pour produire de grands vins. Le vignoble est cultivé selon les techniques de l’agriculture biologique et biodynamique depuis 2005 afin de respecter l’environnement et de créer des vins imprégnés de leurs terroirs.

À l’origine, les Moines de l’abbaye de Tournus choisirent le site de Lavernette pour planter leur vignoble parce qu’ils connaissaient la grande qualité de ce terroir.
L’âge des vignes travaillées aujourd’hui se situe pour la majorité entre 20 et 60 ans. Le rendement moyen est de 50hl/ha. Les sols sont travaillés mécaniquement ou manuellement uniquement (pas d’herbicide), labourés ou enherbés selon le sol et la vigne depuis 2002 pour les vignes de blanc et sur la totalité du domaine depuis 2007. L'utilisation aux produits autorisés est limitée en agriculture biologique et biodynamiques sur 1/3 du domaine depuis 2005, 2/3 en 2006 et sur la totalité depuis 2007. Les travaux réalisés à la main sont : la taille d’hiver, l’émondage, le mouchage, l’ébourgeonnage, le relevage et le piochage, l’effeuillage et les vendanges en vert selon besoin. Aucune fertilisation chimique et  l’emploi de compost biologique est préférée.

Les Vignes

BOURGOGNE BLANC
BOURGOGNE BLANC
16,50€

l'unité

Vin Blanc - Chardonnay

Millésime 2018

Vendu par carton de 6 bouteilles soit un total de 99€

  • NOTRE AVIS
  • ON BOIT AVEC ?
  • FICHE TECHNIQUE

Une belle expression du Chardonnay dans toute sa majestuosité, comme on aime, c'est floral, on a le nez dans le jardin, de la rose blanche au tilleul, des flagrances de verger et des notes de fruits à coques. En bouche c'est ample, gras, une très bel équilibre qui en fait un vin de plaisir et de partage. La touche finale est minérale, cette subtile dose de vivacité qui donne à ce vin ce supplément d'âme, bref une belle harmonie tout en finesse et délicatesse !  Un vin élégant et joyeusement abordable. 



Un vin de soif et de plaisir, il nous accompagne toute la soirée de l'apéro au fromage. Apéro cochonaille à souhait, tapas, mezze, antipasti, i tutti quanti ! Les crustacés sont de bonne augure, une araignée mayo c'est Broadway ! Pour les plats, le poisson sans détour, de la sardine grillé à la raie beurre blanc ou avec une belle dorade au four et farandole de légumes mi-cuits encore croquants pour garder toutes les saveurs.  Sur les fromages, c'est juste divin, on privilégie les pâtes molles à fort caractère, type livarot, pont l'Evèque, du papillon ou un bleu d'Auvergne. Ce rapport qualité-prix est imbattable.   

  • Vigneron : Château de Lavernette

  • Région : Mâconnais

  • Appellation : Bourgogne Blanc

  • Cépage : Chardonnay

  • Millésime : 2018

  • Vin Bio, Biodynamique

  • Certification Bio

  • Contenance : la quille de 75cl

  • Garde : 5 à 7 ans

  • Service : 12°

Le taulier dit :

On aime ce domaine et particulièrement cette référence réussie. Un très bon vin blanc subtil, sans réelle zone de défaut, les arômes sont bien présents, la tension est bien maîtrisée, l'onctuosité aussi, bref un bel équilibre qui apporte la fraîcheur nécessaire et la minéralité en finale pour un vin qui sait allier soif et plaisir. La simplicité est parfois plus difficile à atteindre, ici les notes harmonieuses en font une jolie mélodie. Il vous accompagne du début à la fin, de l'apéro au fromage, un compagnon de route fiable et fidèle.  

LEYNES JADIS
LEYNES JADIS
20€

l'unité

Vin Rouge Gamay

Millésime 2017

Vendu par carton de 6 bouteilles soit un total de 120€


  • NOTRE AVIS
  • ON BOIT AVEC ?
  • FICHE TECHNIQUE

Si vous voulez savoir ce qu'est le vrai Beaujolais, je ne vous parle pas de celui de novembre hein ? Vous frappez à la bonne porte. Comme le nom de cette cuvée en partie l'indique nous voyageons dans le temps :  Jadis. Vinifié à l'ancienne (1894), deux ans d'élevage naturel en barrique font de ce gamay noir, un vin puissant, gras, avec de la matière, sapide, des tanins structurés, pas de déviance, de l'élégance, du peps, du panache quoi, un vin de Cyrano et dans l'esprit Gamay, hé oui Edmond. Avec une belle volaille ou un poisson, ça s'encanaille, le nez, la robe tout y est, de quoi habiller Roxane avec délicatesse et grâce et réveiller ainsi votre coté gentleman. Assurément, n'a pas à rougir devant la noblesse bourguignone.

Quand un gamay est bien fait on ne s'en lasse pas. Sur les crustacés, les demoiselles du Guilvinec servi un peu frais, c'est le phare ouest et donc sur le poisson, un rouget grondin, un lieu noir cuit en basse température pour en garder toute la saveur, le mariage est élégant et bluffant. Toute la volaille, du poulet rôtit au miel et romarin aux suprêmes et morilles, une rouelle de cochon sauce vin rouge, du magret de canard myrtilles à une pièce de dinde et shitaké, vous l'aurez compris c'est du calibre, du gros, mais avec toute la finesse d'une lame. Pour les fromages, les chèvres un peu maturé, un brebis basque affiné, et pourquoi pas un échourgnac aux noix.                  

  • Vigneron : Château de Lavernette

  • Région : Mâconnais

  • Appellation : Beaujolais

  • Cépage : Gamay

  • Millésime : 2018

  • Vin Bio et Biody

  • Certification Bio et Demeter

  • Contenance : quille de 75 cl

  • Garde : 5/7 ans

  • Service : 17 ° / 18°

Le taulier dit :

Un gamay haut de gamme et en couleur. Un beaujolais sans pareil, vinifié comme dans les temps anciens, ici c'est l'histoire et tout le terroir qui s'expriment. Le travail du vigneron est magnifique sur cette cuvée, un bel élevage naturel de deux ans en barrique apporte complexité, typicité, il y a de la fraîcheur, de la joie, à s'y méprendre avec les nobles domaines bourguignons. Sur un poisson à chair blanche c'est sublime, gouleyant, charmant, légèrement épicé, on fond dans la souplesse des tanins. Difficile de résister.