DISTRIBUTEUR DE VINS LIBRES ET LUMINEUX EN FINISTÈRE & MORBIHAN

TERRA VITA VINUM

Luc Briand & Bénédicte Petit


France, vin nature, rawwine, organic wine, vin bio, vin sans intrants, bistro brute, vin rouge, vin blanc, rouge, blanc, nature, vin propre, vigneron, vigneron indépendant, domaine bio, biodynamie, vigneron nature, cave vin naturel, cave vin, caviste, vin biodynamique, bistro brute, Quimper, Finistère , terra vita vinum, anjou, chenin, luc briand, benedicte petit, large soif
Créé par la famille Richou, au fil des générations, le domaine Richou a sans cesse fait évoluer son niveau qualitatif tant à la vigne qu'à la cave, pour s'installer comme un incontournable de l'Anjou.

En 2009, le domaine s’est converti à l’agriculture biologique avec pour effet rapide le rehaussement du niveau de restitution du terroir. Le style Richou, salué d'une étoile au Guide vert des meilleurs vins de France, a incontestablement contribué à la notoriété des appellations ligériennes de l’Anjou Noir dont Savennières.

En 2019, Luc Briand et Bénédicte Petit ont repris le domaine.Accompagnés d'une équipe de 6 permanents, présents sur le domaine depuis plusieurs années, ils vont s'appuyer sur les solides acquis du domaine pour continuer à le faire évoluer vers encore plus de qualité et de précision.

En 2020, le domaine a obtenu la certification en biodynamie (Demeter). En 2021, le domaine est devenu aussi certifié "Biodyvin", véritable"club de compétence" à nos yeux. Plus qu'un changement de mode cultural,il s'est agi d'une véritable mutation culturelle autour de la TERRE, la VIE et le VIN. Pour illustrer cette évolution majeure, le domaine a décidé de se doter d'une identité visuelle et d'un nom évocateurs de ces valeurs fortes : TERRA (la terre) VITA (la vie) VINUM (le vin).

France, vin nature, rawwine, organic wine, vin bio, vin sans intrants, bistro brute, vin rouge, vin blanc, rouge, blanc, nature, vin propre, vigneron, vigneron indépendant, domaine bio, biodynamie, vigneron nature, cave vin naturel, cave vin, caviste, vin biodynamique, bistro brute, Quimper, Finistère , terra vita vinum, anjou, chenin, luc briand, benedicte petit, large soif

Le vignoble, d’une surface d’une trentaine d’hectares, est situé dans la partie de l’Anjou Noir de la vallée de la Loire, au sud d’Angers. Contrairement à la région de Saumur dite de l'Anjou Blanc et caractérisée par ses sols calcaires qui correspondent au bassin parisien, l’Anjou Noir, avec ses roches plus sombres (schistes, gneiss, rhyolites et granite), correspond au massif armoricain. Et c’est justement cette caractéristique qui apporte aux vins un caractère prononcé et unique. L’Anjou Noir est une terre de schistes. Fabrice Redois, géologue, maître de conférences à l’UFR Sciences, Université d’Angers, explique que l’Anjou Noir est « une unité géologique composée principalement de roches qui ont subi des contraintes (plis, failles, intrusions magmatiques, métamorphisme) liées à des orogenèses (formation de chaîne de montagnes)».

Sur les terroirs viticoles de l’Anjou Noir, on trouve donc une dominante de schistes (schistes gréseux à grès, schiste pourpré parfois gréseux, schiste vert-gris…), mais aussi différentes roches volcaniques(rhyolites, spilites, phtanites, …). En 50 mètres, on peut parcourir un million d’années ! La diversité des terroirs est aussi due aux formations superficielles, comme des sables éoliens ou des colluvions. A cela s’ajoute l’influence de la Loire et de ses affluents, la présence de coteaux en Anjou qui se révèlent être adaptés à la culture de la vigne, ainsi que le microclimat angevin – ce n’est pas une légende puisqu’il enregistre l’une des pluviométries les plus faibles du Val de Loire.

Ainsi, le cépage roi angevin, le chenin, se sent très à l’aise sur les terroirs de l’Anjou Noir. On a tout pour avoir des vins de qualité: l’adéquation cépage-terroir entre le chenin et les schistes, les rendements limités, le suivi de la qualité… Les vins bio ne sont pas dans le standard des vins variétaux, nous sommes sur des vins de terroirs. Ce sont des terrains qui se réchauffent facilement. Sur le plan micro-climatique, ils sont particulièrement propices à une bonne maturité du Chenin, qui est un cépage tardif. Le schiste amène quelque chose de particulier en bouche, un style unique.

LES VINS SÉLECTIONNÉS


WINE WILD TASTE

CHRONIQUE D'UNE CUVÉE BIEN AIMÉE


France, vin nature, rawwine, organic wine, vin bio, vin sans intrants, bistro brute, vin rouge, vin blanc, rouge, blanc, nature, vin propre, vigneron, vigneron indépendant, domaine bio, biodynamie, vigneron nature, cave vin naturel, cave vin, caviste, vin biodynamique, bistro brute, Quimper, Finistère , terra vita vinum, anjou, chenin, luc briand, benedicte petit, large soif blanc, chenin, chardonnay
Large Soif 🍇
Chenin, Chardonnay
Domaine Terra Vita Vinum 🌱💚
Millésime 2019
.
Ooopsss … voilà un truc qui ne va pas plaire à la santé du ministère, c’est un appel au crime en bande organisée depuis la Canebière. Le hic c’est qu’on touche pas au patrimoine, sinon Stephane Bern vous démonte avec son cric et balaye « venire ad manus » l’ostentatoire et mastodonte coupe d’angélus de Nathalie Saint-Cricq.
Ah que le grand Cric me Croc !
Bon vu ce qu’il en reste, drapeau en berne, on est un peu comme une mouche sur la tonsure d’un chanoine, impossible d'y faire une sieste ni d’y prendre villégiature. Soit, ici c’est le grand Polo, après Bernard LOiseau, tu suis ? feu le dieu des cuistos, Monsieur Paul Bocuse qui comme tout bon vivant, cette espèce en voie d’extinction, sorte de buse qui abuse des plaisirs de la chair et de la sauce condiment, lâcha avec tout son coeur généreux une expression bien animale, un peu, certes brutale, pour les amateurs de quinoa et de protéines végétales. « Large Soif » donc, comme du pâté de Mataf, de l’instantané sur une tartine de pain grillé, du facile à déguster avec copains ou princesses, de la quille de canaille qui t’emmène loin en perdre haleine, jusqu’à l’ivresse et la grisaille du petit matin. Un bien bel assemblage de Chenin et de chardonnay, un vin de fête qui a trouvé son chemin sur des valeurs d’humain, simple comme la terre, la vie et le vin, des paroles de sage que l’on boit sans rendre piécette et menu-monnaie. On est drôlement séduit par ce canon sans prétention, un groin sur le coing et le citron, une bouche bien ronde et grasse qui remplie avec grâce votre sainte crevasse. Cette opulence s’estompe avec élégance lorsque le liquide dans votre gosier délicatement coule, et d’une touche de salinité qui fait mouche, amorce habilement cette délicate tension, pour un équilibre vraiment, vraiment à la cool. Le problème Harlem c’est qu’on est face à un dilemme, avec Large soif on finit boit-sans-soif… Ooopsss once again, direction le Berghain !

NEWSLETTER